Les Cyclades #2 : Milos

Après avoir découvert Santorin pendant 3 jours (cliquez-ici pour découvrir l’article), nous arrivons sur Milos ! C’est l’île des Cyclades la plus à l’Ouest, réputée pour ses plages sublimes, son eau turquoise, et son côté préservé du tourisme. Ca nous a fait du bien de retrouver du calme après la folie de Santorin.

Infos pratiques 

Nous avions réservé un Airbnb à Adamas, la plus grande ville de l’île, où nous arrivons par bateau : voici le lien de notre logement. Les propriétaires étaient super sympathiques, je vous le recommande si vous recherchez un logement simple, sans chichi et pas très cher.

Je vous conseille de louer un quad sur Milos, l’île étant plus sauvage, ça sera beaucoup plus simple qu’un scooter ou voiture pour pouvoir découvrir des spots atypiques 🙂

Nous avons pris le petit déjeuner tous les matins au café Aragosta, tenu par un couple adorable, le lieu est super joli, on y trouve toutes sortes de cafés, de très bonnes pâtisseries, sandwichs et jus d’orange pressés.


Nos 4 jours sur Milos

Des paysages lunaires à Sarakiniko

On commence notre découverte de Milos avec ce spot incroyable  ! Une petite plage d’eau turquoise et une roche volcanique aux formes étonnantes, façonnée par les vagues et le vent du Nord. On comprends mieux du coup car il y avait énormément de vent pendant nos 4 jours sur l’île, à notre grand désespoir, ça ne se voit pas sur les photos mais la mer était déchaînée. Quand la mer est calme, cet endroit est paradisiaque, là nous n’avons pas pu rester car le vent soufflait trop.


Les Mines de Soufre abandonnées

On avait trop hâte de découvrir cet endroit ! L’accès est assez compliqué, mieux vaut y aller en quad ou en 4×4. Il y avait des scooters et voitures qui s’aventuraient, mais la fin du chemin est remplie de trous et de grosses pierres, et sur le retour nous avons vu une voiture bloquée qui n’arrivait plus à sortir ses roues d’un trou.

Je pense que cet endroit n’est pas trop connu puisqu’on devait être 10 maximum sur la plage. Le paysage est incroyable, il y a des restes de machines rouillées, et des traces de Soufre au sol.

L’île de Milos est aussi une île volcanique, riche en minerais, une grande partie de sa population vit de l’exportation de ces minerais. Si vous vous perdez un peu sur les routes, vous tomberez souvent sur des exploitations minières à ciel ouvert, particulièrement au centre de l’île où notre GPS nous envoyait souvent par erreur, puisque des routes existent, mais elles sont réservées à ces exploitations. Sauf qu’il n’y a pas de barrière, on s’est donc retrouvés bloqués plusieurs fois dans des carrières de mines assez impressionnantes ! Vous pouvez voir un exemple ici, c’est réellement dommage puisque l’île est complètement exploitée, ce qui la dénature beaucoup.


Une journée en catamaran

Si vous allez à Milos, je vous conseille de passer une journée en mer pour la découvrir, puisqu’il y a énormément de spots que vous ne pourrez pas faire à pieds. Nous sommes passés par Milos Adventure, on a réservé un tour complet de l’île directement sur Tripadvisor pour 140€ par personne, repas du midi et boissons comprises. Le bateau est un catamaran qui accueille maximum 25 personnes. Nous étions 25, mais tout le monde avait de la place. Alors oui c’est cher, mais clairement on a passé une journée inoubliable, aucun point négatif tout était PARFAIT.

Il y avait beaucoup de vent pendant notre séjour sur Milos, ce qui nous a empêché de faire le Nord de l’île par la mer, le capitaine a donc adapté le trajet en se concentrant sur le Sud, à l’abris du vent.

Au programme :
Plusieurs arrêts baignade dans des spots de rêve à l’eau transparente et des petites plages accessibles uniquement par la mer.
Découverte de Kleftiko : de grands rochers aux formes étonnantes dans une eau turquoise, à l’époque c’était un repère de pirates où ils cachaient leurs trésors à l’abris du vent.
Déjeuner dans la grotte de Sikia, accessible uniquement par zodiac, on quitte le catamaran pour rentrer dans la grotte avec l’annexe, il y a une petite plage, on s’installe là pendant que l’équipage nous prépare le repas : poulpe et poissons grillés, petite salade et tartare d’aubergine, un délice !

Retour en fin de journée au port d’Adamas, on admire le coucher de soleil en mangeant une glace, le top !


Mes plages préférées

Tsigardo : une petite plage située au Sud de l’île, elle est sublime mais difficile d’accès : il faut descendre par une échelle et des cordes.

Kipos : une plage de galets, on était seuls tout l’après-midi ! L’endroit est  magnifique, il y a une petite paillotte au dessus de la plage où nous avons très bien mangé.

Firopotamos : une jolie plage de sable dans ce petit village de pêcheurs, vous y serez au calme !

Papafragas : une toute petite plage à l’accès difficile, l’eau est magnifique ! 10 personnes ne tiendraient pas sur la plage tant la partie sable est petite ^^


Découvrir les petits ports de pêche

J’ai adoré découvrir ces petits ports de pêche, ce sont des mini villages où des cabanes sont creusées dans la roche.

Voici les trois que nous avons adoré :

Firopotamos : des petites cabanes aux volets bleus, il y a même une petite chapelle trop mignonne et un peu plus loin une petite plage de sable tranquille.

Klima : Certainement les cabanes de pêcheurs les plus connues, les portes sont multicolores, le capitaine du bateau nous racontait que les habitants de Milos sont connus pour être des “rebelles”, ne respectant pas les règles. Notamment la règle qui impose aux Cyclades de respecter les couleurs bleues et blanches pour les maisons, ici, les portes sont de toutes les couleurs, une façon pour eux de s’imposer ^^

Nous avons dîné au restaurant Astakas, je vous conseille de réserver, car c’est prisé, on y mange très bien.

Mandrakia : On a découvert ce petit port de pêche car un petit restaurant à la bonne réputation s’y trouve : le Medusaun des meilleurs restaurants de notre séjour, je vous le conseille +++


Voir le coucher de soleil sur les hauteurs de Plaka

Plaka c’est notre village coup de coeur de Milos. Les ruelles toutes colorées sont sublimes, vous avez un joli panorama sur la ville et les îles aux alentours en montant tout en haut du village au Castro. C’est aussi un superbe spot pour admirer le coucher de soleil, l’église juste avant le Castro est magnifique.
Après avoir vu le coucher de soleil, direction le restaurant dans les ruelles, on a dîné au Avli Milos. Il faut absolument goûter à la tarte fêta miel, je vous conseille de réserver dans le petit patio.


C’est la fin de ces 4 jours sur Milos où on en a pris plein la vue ! C’est clairement notre coup de cœur des Cyclades, l’île est plus sauvage que Santorin, les plages sont sublimes, et les villages tout autant.

Direction Paros, mais avant 5h30 de ferry 🙁 Il n’y avait pas de traversée directe le jour de notre départ, on a donc fait Milos-Naxos (5h) et Naxos-Paros (30min) : la journée interminable. A vol d’oiseau les deux îles ne sont pas si éloignées, le seul problème c’est que le bateau fait des détours et dessert 5 îles avant d’aller à Naxos.

Pour lire l’article sur Paros, cliquez-ici

Suivre:
Partager:

5 Commentaires

  1. 18/09/2018 / 11 h 52 min

    Magnifique article, tes photos m’ont fait voyager! J’adorerais découvrir les Cyclades, ça a l’air si beau
    Douce journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

  2. 21/09/2018 / 15 h 33 min

    Que c’est beau ! J’avais eu un bel aperçu sur tes stories déjà.. La lumière est magnifique sur les photos en fin de journée. Ca donne envie !

    Julie

  3. 21/09/2018 / 17 h 25 min

    Vos photos sont sublimes. J’ai passé 2 jours et demi sur Milos, et c’était pas assez, je regrette vraiment de ne pas avoir pu y rester plus ( contrainte de ferry). Je l’ai adorée et j’aurais aimé qu’on s’aventure dans le centre, mais on a pas eu le temps;
    Super article !

  4. 23/09/2018 / 16 h 31 min

    Tes photos sont sublimes ! Cela me rappelle de très bons souvenirs, nous avions fait un road trip dans les Cyclades en amoureux il y a deux ans. Notre plus beau voyage ! Avec un coup de coeur pour Sifnos et Milos. Ces deux îles où l’on aimerait avoir un pied à terre un jour (l’une ou l’autre, difficile de choisir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.