Road trip d’une semaine en Ecosse

J’ai profité d’une semaine avec 2 fériés au mois de mai pour motiver toute ma famille à partir faire un road trip en Ecosse, pays qui me tentait depuis un moment. C’est mon deuxième road trip, après celui de l’Islande l’été dernier.
J’avais justement vu des photos de l’Ecosse qui m’avaient frappées par leur ressemblance avec l’Islande. Je rêvais de refaire un road trip, mode de voyage que j’adore. Nous voilà donc partis pour l’Ecosse pour un road trip d’une semaine !

J’appréhendais un petit peu l’organisation d’un road trip à 6, surtout avec ma famille vu que c’était une première pour eux, j’avais peur que le fait de dormir chaque soir dans un endroit différent les perturbe haha. Mais finalement ça s’est très bien passé et ils ont pris goût à ce mode de voyage.
Comme pour l’article sur l’Islande, je vous présente notre itinéraire, le budget, et vous détaille chaque étape avec ce que nous avons fait, des conseils et les différentes bonnes adresses que nous avons pu tester.


Quel budget ?

Avion : Compter 200€ l’aller retour par personne avec Easyjet.

  • Voiture : Nous avons payé 700€ pour la location d’une voiture 7 places pour 7 jours assurance compris. Pour une voiture classique je pense que cela doit avoisiner les 500€. Je vous conseille de prendre le forfait kilométrage illimité.
  • Logements : Nous sommes passés par Airbnb pour tous nos logements, en essayant à chaque fois de dormir chez l’habitant ou à proximité de façon à ce qu’il y ait un petit déjeuner inclus. C’est ce qui nous a coûté le plus cher car assez galère de trouver des logements pour 6 personnes, surtout dans les coins les plus reculés. On a fait en sorte d’en avoir pour 50€ par personne et par nuit. Le logement n’est pas ce qui coûte le plus cher si vous partez à 2 par exemple, vous pouvez dormir chez l’habitant ou encore dans des cottages, il y a beaucoup plus de choix.

L’un des avantages de partir en groupe, c’est aussi de pouvoir diviser les dépenses logements et voiture. Ici tout compris, on en a eu pour 600€ par personne. Il fallait rajouter sur place le carburant et restauration.


Quel itinéraire ?

Voici l’itinéraire avec nos étapes clés, nous avons dormi 7 nuits en Ecosse :
1 nuit à Edimbourg
1 nuit à Drymen
1 nuit à Fort Williams
2 nuits sur l’île de Skye
1 nuit à Strathpeffer
1 nuit à New Gilston

Je préfère vous proposer un article complet sur le road trip, plutôt que de le diviser en plusieurs articles par région comme j’ai pu voir sur certains blogs. Je ne suis pas fan, pour organiser un voyage je préfère quand c’est un gros article tout détaillé, plutôt que plusieurs petits qui ont tendance à m’embrouiller et où je perds du temps à chercher des informations.


Jour 1 : Edimbourg

Nous avons visité la ville en une journée seulement, comme 1 semaine est assez court pour découvrir l’Ecosse, on n’a pas voulu perdre trop de temps dans les villes, on voulait vraiment “s’immerger” dans la nature.
Nous somme arrivés le dimanche soir à 22h à l’aéroport, le temps de récupérer la voiture et rejoindre notre Airbnb à Edimbourg. Il faut compter une vingtaine de minutes de l’aéroport à la capitale. On a fait en sorte de choisir un logement central avec un parking, car on ne voulait pas s’embêter à chercher une place pour se garer ni se déplacer en transport en commun.

Le centre d’Edimbourg est assez petit, nous avons choisi de tout faire à pied. Voici nos principales visites :

  • Victoria street : une ruelle très colorée, assez surprenant à voir dans une ville à l’architecture plutôt froide. Ici les bâtiments sont rose fuschia, ou bleu flash !
  • Place Grassmarket : jolie place où sont regroupés de nombreux restaurants, ici on rentre dans “Old Town”, la vieille ville d’Edimbourg.
  • Château d’Edimbourg : vous ne pourrez pas le manquer, situé sur les hauteurs de la ville, il surplombe Edimbourg.
  • Royal Mile : noyau historique d’Edimbourg. C’est la zone la plus touristique de la ville, ce sont toutes les rues qui mènent au château.
  • Circus Lane : élue rue la plus jolie de la ville, située dans un quartier résidentiel, c’est une petite rue pavée toute fleurie. Il y a une jolie photo à faire avec le clocher en fond.
  • Dean Village : petit village dans la ville. Ce lieu est classé au patrimoine mondial le l’Unesco. C’est une ancienne citée ouvrière, tout en briques rouges. Quartier résidentiel, très calme, où coule une petite rivière en contre bas. J’ai eu un gros coup de coeur pour ce quartier.
  • Cockburn street : une autre ruelle mignonne, on est tombés sur un magasin entièrement dédié à Harry Potter, cool pour faire un cadeau.


Jour 2 : Trossachs et Glen Coe

Nous avons pris la route en fin de journée en direction de notre second logement situé à l’entrée du parc national des Trossachs.

On a dormi à Drymen, ville à l’entrée des Trossachs. Il faut compter 1h30 de route entre Edimbourg et Drymen. Sur la route on a fait un arrêt par le château de Stirling.

Si vous prévoyez de dormir dans le coin, je vous conseille vivement la maison de Chéri, qui est une hôte adorable. Sa maison peut accueillir jusqu’à 6 personnes. Mention spéciale pour le petit déjeuner très complet servi dans son salon.
J’ai fait en sorte de choisir des logements où le petit déjeuner était inclu, déjà pour ne pas trop perturber mes parents haha et pour ne pas perdre trop de temps sur la route à trouver de quoi déjeuner.

Lien de notre logement à Drymen – Trossachs

Le lendemain matin, on décide de faire une randonnée dans le parc national, on ne peut pas trop y rester car nous devons prendre la route ensuite.

  • Conic Hill : c’est la seule rando qu’on a pu faire dans les Trossachs car pas assez de temps sur place malheureusement. Notre hôte nous a conseillé celle-ci. Une randonnée de 2h qui mène au sommet d’une colline. Ca grimpe ! Surtout si vous n’êtes pas sportif comme moi haha mais ça vaut le détour, la vue du sommet est magnifique. On a une jolie vue panoramique sur le lac et ses nombreux îlots. Nous n’avons pas eu de chance avec la météo car il y avait beaucoup de brouillard et une pluie fine, mais c’est aussi ça qui fait le charme de l’Ecosse. Si vous souhaitez la faire, il faut se garer à Balmaha, au parking du visitor center. Le départ se situe au bout du parking.

On a ensuite pris la route pour s’enfoncer un peu plus dans les highlands. Au programme :

  • La vallée de Glen Coe : des paysages grandioses, très ressemblants à l’Islande, la route traverse des collines brunies et sans grande végétation. Il y a même encore de la neige sur certains sommets. On sent que l’hiver doit être assez rude dans cette partie de l’Ecosse. Les paysages sont lunaires. J’ai beaucoup aimé ce coin là.

 

  • Le pont d’Harry Poter Glenfinnan : le passage obligatoire ! Malheureusement on n’a pas pu y être pour le passage du train. Pour info, le train à vapeur est toujours en circulation, c’est le même que dans le film. Mais il n’y passe qu’une fois par jour, donc il faut se renseigner sur les horaires à l’avance.

 

  • Loch Eilt ou la tombe de Dumbledore dans Harry Potter, on a fait un petit détour pour voir ce lac qui a la particularité d’avoir accueilli le tournage d’un des films d’Harry Potter. Le lac est parsemé d’îlots, et celui de la photo ci-dessous a servi de tombe pour Dumbledore.

On rejoint ensuite notre logement à Spean Bridge, petit village juste à côté de Fort Williams, dans un petit bungalow pour 6. Pas facile de trouver un logement pour 6 dans ce coin assez perdu, on a pris le seul qui était dispo sur Airbnb. Je ne vous le propose pas car il n’avait rien d’exceptionnel.

Je vous conseille un très bon restaurant de poissons à Fort Williams : Crannog. Une petite cabane chaleureuse avec vue sur le lac.


Jour 3 & 4 : Ile de Skye

Le lendemain matin, on prend la route pour l’île de Skye où nous resterons 2 jours. C’est l’étape dont j’avais le plus hâte, j’avais repéré plein de belles choses à voir, de randonnées, on avait un programme assez chargé pour 2 jours. On a dû faire des choix car malheureusement ce n’était pas suffisant pour tout faire. L’île est quand même assez grande, et les routes sont souvent sinueuses. Donc on peut mettre beaucoup de temps pour aller d’un point A à un point B.
L’une des particularités de Skye est aussi sa météo très très capricieuse, assez différente du reste de l’Ecosse. On peut parfois être bloqué et ne plus pouvoir rien faire, notamment à cause des vents très violents.
On a du reporter une randonnée car impossible de la faire tant le vent était fort. Ca peut virer très vite, grand soleil, puis 1h plus tard une tempête avec orages et pluie très forte et 1h après le calme plat. C’était assez impressionnant mais on nous avait prévenu. Je comprends mieux pourquoi certains locaux riaient quand on leur disait que notre prochaine étape était Skye et qu’ils nous sortaient “good luck” haha.

  • Avant de rejoindre l’île on a fait un arrêt par le chateau Eileian Castle à Dornie, ville juste avant le pont pour rejoindre Skye.

 

  • On se dirige ensuite vers Portree, la ville la plus grande de l’île, pour déjeuner. On mange ici : Cafe Arriba, un petit café coloré. Tout était très bon (sauf les mac&cheese ^^).  On avait prévu de faire la randonnée Old Man of Storr mais impossible au vu du temps… comment vous dire que je suis énervée et que j’espère que ça va se calmer haha.

 

  • On prend la route pour Kilt rock, un joli point de vue d’une cascade qui se jette dans la mer.

 

  • On rejoint ensuite notre logement qui se trouve à Sconser un peu plus au Sud de l’île. Une petite maison où nous avons accès uniquement aux chambres, c’est un endroit calme où il y a une jolie vue sur un lac.

 

  • Le soir on a pu tester un petit bar écossais typique proche de notre logement : le Seumas’ Bar : ils servent plus de 200 whiskys différents.

Lien de notre logement sur Skye

la route qui mène à la rando “Old man of Storr”

Le deuxième jour, on a eu beaucoup de chance avec la météo puisqu’il a fait un grand soleil et même assez chaud, OUF !

  • Neist Point : Tout à l’Ouest de l’île, à l’opposé de notre Airbnb, on commence de bon matin par la petite rando qui mène à ce fameux phare perché sur la falaise. C’est mon coup de cœur de l’île de Skye ! Il faut compter 1h aller-retour depuis le parking. La balade est magnifique.

 

  • On revient sur nos pas pour voir les phoques à Dunvegan. Si vous voulez les voir de près, il faut rentrer dans les jardins du château de Dunvegan et payer pour y aller en barque. Comme on n’avait pas le temps, on a préféré les voir de la rive le long de la route qui dépasse le château. Les phoques sont tous regroupés sur des petits îlots, ils ne sont pas au bord de la plage, il vous faudra des jumelles pour les voir.

 

  • On reprend la route direction Coral Beach, on s’arrête au Cafe Lephin à Glendale pour déjeuner. A savoir que c’est le seul resto que nous avons croisé dans ce coin, c’est assez désertique et il n’y a pas de réseau, comme pratiquement sur toute l’île de Skye.

 

  • Coral beach : petite balade après manger pour découvrir la seule plage de sable blanc et à l’eau turquoise sur l’île de Skye.  Il faut compter 1h30 aller-retour après s’être garé au parking à Claigand. On était un peu septiques le long de la promenade, on se demandait comment c’était possible de trouver une plage de sable blanc ici, tant la roche est noire et l’eau foncée. Finalement, après une plage au sable noire typique d’Ecosse on arrive sur une plage de sable banc et eau turquoise, le contraste est vraiment impressionnant ! Photo ci-dessous.

 

  • On prend ensuite la route vers Uig, pour découvrir la vallée des Fairy Glen.

Des champs de genets à Dunvegan, spot pour voir les phoques

  • On décide de finir notre journée par la randonnée Old man of Storr. Pour rejoindre le point de départ de la rando, le GPS intégré de la voiture nous fait passer par une route qui n’était pas sur Waze, une espèce de toute petite route qui traverse l’île d’Ouest en Est à travers les falaises. C’est une route étroite avec beaucoup de virages, mais les paysages sont juste sublimes ! Je vous conseille vraiment de passer par cette route : Quiraing road (c’est d’ailleurs là qu’est le point de départ de la fameuse rando Quiraing assez difficile il me semble, on ne la pas faite).

 

  • Old man of Storr : on fini notre journée par cette fameuse randonnée. Il faut compter 2h aller-retour, à l’aller ça ne fait que monter, malheureusement pour moi je n’ai pas pu aller jusqu’au sommet, j’étais au bout de ma vie… (haha rien que ça). J’ai donc laissé l’appareil photo à mon mec et mon frère, j’étais tellement dégoûtée de ne pas y arriver, mais on avait déjà bien marché tout au long de la journée et mon anxiété a pris le dessus quand ça devenait un peu trop compliqué pour moi.

 

  • Le soir, on décide de retourner à Portree pour dîner, c’est la plus grande ville de l’île, tous les restaurants y sont concentrés. On dîne au Cuchullin, un très bon restaurant de poissons.

Troupeau de vaches sur la route de Quiraing


Jour 5 : Le nord des highlands

Des cerfs sur la route vers Torridon

On quitte Skye pour prendre la route vers le Nord des highlands. Notre prochaine étape pour la nuit est la ville de Strathpeffer juste à côté d’Inverness.

  • Au départ de Skye on a pris le petit-déjeuner dans un café super sympa où nous avons mangé de très bons pancakes, le Cafe Sia.

 

  • On repart en direction de Torridon, pour 2h de route environ. Ici pas d’arrêt particulier, on admire le paysage, la route qui mène à Torridon est réputée pour être magnifique, en hauteur, on traverse des vallées, des lacs, et on croise très peu de voitures.

 

  • On s’arrête pour déjeuner dans une petite auberge, chez Gille Brighde à Torridon. On accède par ce petit restaurant par une route sinueuse, assez longue, pour rejoindre un tout petit hameau enclavé dans les collines avec vue sur un lac. Ici il n’y a qu’un restaurant tenu par un couple. Le patron a des airs de viking, c’est sa femme qui est en cuisine. On déjeune du poisson local, tout est frais et excellent. On prend notre temps ici, tant l’endroit est chaleureux, on se sent vraiment déconnectés.

 

  • On reprend la route vers 15h pour rejoindre notre logement à Strathpeffer un peu plus à l’Est de l’île. On a 1h30 de route, pas d’arrêts ici non plus, c’est une journée un peu plus calme que la veille et ça fait du bien. Cette région est connue pour les cerfs qui sont omniprésents. Effectivement, on en voit plein le long de la route, on fait quelques arrêts pour les observer avec des jumelles. J’étais comme une gamine.

 

  • On arrive en fin de journée à Strathpeffer, dans notre logement. On dort chez l’habitant, l’étage nous est réservé. Un couple charmant nous accueille, avec leur chien et leur perroquet. Ils ont une jolie maison collée à une ferme où des petits agneaux courent partout dans le champs. C’était TROP MIGNON. Et le petit déjeuner dans leur salon avec vue sur le lac au top. Je vous le conseille 🙂

Lien de notre logement à Strathpeffer


Jour 6 : Cairngorms

Notre avant-dernier jour est dédié au parc National de Cairngorms, on fait l’impasse sur le Loch Ness situé dans cette région. Ca nous faisait faire un détour et j’ai lu qu’il n’avait rien d’exceptionnel, un lac parmi tant d’autres ^^

  • On arrive à Aviemore : la ville principale à l’entrée du parc. Ça fait très americain, très touristique, il y a des commerces partout, Subway et compagnie, on a rejoint la civilisation haha on est un peu dégoûtés. On s’arrête ici pour prendre un plan du parc à l’office du tourisme. Comme on n’a qu’une journée sur place on nous conseille de nous promener autour de 2 lacs.

 

  • Loch An Eilein : le fameux lac où il y a les ruines d’un château sur un îlot. On a fait tout le tour du lac, on a du mettre 2h tellement il est grand. La balade est magnifique, on découvre une végétation totalement différente de ce qu’on a pu voir jusqu’à présent, on a l’impression d’être au Canada ! Le parking pour accéder à ce lac est payant, il faut prévoir la monnaie : 4,5 livres.

 

  • Loch Morlich : On retourne déjeuner rapidement à Aviemore, puis on part l’après-midi faire un deuxième lac. Ici on loue des canoë, ce lac est beaucoup plus grand, plus familiale, il y a beaucoup de familles qui se baignent. J’ai préféré le premier.

On prend la route vers 16h pour rejoindre notre dernier logement à Saint Andrews, on a 2h30 de route.

Lien de notre logement à Leven (à 10 min de St Andrews)

Le château du Loch An Eilein


Jour 7 : St Andrews et retour 

 

  • On arrive le soir dans notre logement, on décide de dîner à St Andrews, on découvre donc la ville de nuit, et déjà là on est sous le charme. Je suis fan de l’architecture de la ville, il y a une légère brume, on est plongés dans une atmosphère spéciale, j’avais l’impression d’être dans Harry Potter (le cliché).

 

  • On dîne au Playfair’s Restaurant, un petit resto avec peu de tables et une ambiance chaleureuse. Il n’y a que des locaux à l’intérieur. C’est une cuisine britannique revisitée, c’est l’un des meilleurs restaurants qu’on ait pu faire pendant le séjour.

 

  • Le lendemain notre avion est à 17h, et on a 1h de route jusqu’à l’aéroport. On se lève tôt pour avoir le temps de visiter St Andrews de jour. C’est une toute petite ville, à l’architecture typique écossaise, tout peut se faire à pieds. Il y a beaucoup d’étudiants, c’est d’ailleurs à l’université de St Andrews que se sont rencontrés Kate et William (hahaha oui je suis fan).
  • On découvre la ville à pieds à travers ses rues médiévales, on est clairement sous le charme, et plutôt ravie de finir ce voyage sur une si jolie note.
  • On visite les ruines de la cathédrale de Saint Andrews.
  • On déjeune par hasard dans un super restaurant : Le Forgan’s situé sur la rue principale de la ville : Market Street.
  • Après  manger, on prend la route pour l’aéroport avec la larme à l’œil ! Tristes de quitter l’Ecosse.


Encore une fois j’ai essayé de tout détailler au maximum, je sais que l’organisation d’un voyage et surtout d’un road trip peut être compliquée. Moi même quand j’organise  mes voyages j’aime trouver des articles où il y a un maximum d’informations. J’espère avoir été claire, et peut être vous avoir donné envie de découvrir ce joli pays, une destination à laquelle on ne pense pas forcément 🙂

Bises xx

Suivre:
Partager:

5 Commentaires

  1. 11/07/2018 / 13 h 31 min

    Mon rêve de faire un road trip en Ecosse! C’est magnifique! Merci pour le voyage!

    • Cynthia
      Auteur
      12/07/2018 / 10 h 37 min

      Ohh je te le souhaite, c’est magnifique!

  2. 11/07/2018 / 21 h 28 min

    Ton article donne vraiment envie d’y aller et de se ressourcer loin de tout. Tes photos sont magnifiques !

    • Cynthia
      Auteur
      12/07/2018 / 10 h 37 min

      Merci, ton commentaire me fait plaisir

  3. 14/07/2018 / 16 h 47 min

    Whooo les photos !! Quelle beauté ces paysages.
    Hier j’ai fait ma bucket list voyages ( moins de 2/3 sem) et l’Ecosse est en bonne place.
    Ton article m’intéresse vivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.