Mon voyage en Colombie : itinéraire et conseils

Hello hello, avant tout je vous souhaite une très belle année 2019, qu’elle vous apporte la santé, de l’amour et de la réussite dans tous vos projets ♥

J’ai passé les fêtes de fin d’année en Colombie en famille, on a fait un chouette parcours à travers le pays pendant 2 semaines. J’ai partagé mon voyage en stories sur Instagram où j’ai eu beaucoup de retours et de questions, donc je me suis dépêchée de vous écrire l’article pour vous parler plus en détail de ce voyage de folie!

Pourquoi la Colombie ? 

On souhaitait passer les fêtes de fin d’année au soleil, on a donc concentré nos recherches sur des pays chauds. On voulait une destination originale, hors des sentiers battus et surtout pas passer 2 semaines allongés sur un transat, mais plutôt un mix entre “aventure” et repos. On avait eu plusieurs retours positifs dans notre entourage sur la Colombie, et pour ma part, je rêvais de découvrir l’Amérique du Sud. 

On s’y est pris à la dernière minute (octobre pour décembre), et comme c’est un voyage qui demande BEAUCOUP d’organisation (le pays étant 3 fois plus grand que la France), j’ai souhaité faire appel une nouvelle fois à Miles to Go, agence de travel planner qui nous avait organisé notre voyage en Islande

Pour rappel, Miles to Go est une agence qui propose de vous livrer un road book pour vos voyages comprenant propositions de vols, itinéraire, hébergements, recommandations d’activités, de restaurants et conseils sur le pays. 

Si vous souhaitez tester leurs service pour votre prochain voyage, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 10% en venant de ma part. 


Sécurité ? 

Quand tu dis que tu pars en vacances en Colombie et qu’on te regarde avec des gros yeux genre “MAIS POURQUOI ? T’as pas peur de te faire enlever ? Et si on te mettait de la drogue dans ton sac ?” Haha j’avoue que j’avais moi aussi des appréhensions sur la sécurité là-bas, mais on s’est plutôt fiés aux témoignages de nos amis qui en revenaient et étaient tombés amoureux du pays.  

Il est vrai que le pays a mauvaise réputation et ne fait pas partie du top destination de vacances de part son passé douloureux et pas si lointain. La situation s’y étant apaisée depuis quelques années, le tourisme s’y développe doucement, et tant mieux ! 

Certaines zones de la Colombie restent à éviter, tout comme certains quartiers des grandes villes, vous trouverez les détails sur le site du gouvernement.

Certaines zones et quartiers sont très pauvres, en tant que touriste vous allez forcément attirer l’attention, pour ne pas “dar papaya” comme disent les colombiens (comprenez tenter le diable), il suffit de respecter quelques règles (qui relèvent du bon sens) : 

– éviter de porter des bijoux qui attirent l’oeil (je n’avais emporter aucun bijoux de valeur)
– ne pas marcher avec son téléphone/appareil photo tout le temps à la main (on a fait attention à ça dans les quartiers les plus pauvres et surtout la nuit)
– ne pas sortir avec son passeport sur soi (on avait prévu des photocopies et on laissait les passeports à l’hôtel)
– retirer de l’argent dans les centres commerciaux uniquement 

On ne s’est pas du tout sentis en danger, les colombiens sont adorables et plutôt bienveillants avec les touristes. Comme il y en a peu, ils sont plutôt fiers de voir qu’on s’intéresse à leur pays. Outre les paysages, on a adoré le peuple colombien, les gens sont joyeux, polis, festifs…


Quand partir ? 

Nous sommes partis au mois de décembre, pendant la saison sèche.

Il y a 2 saisons sèches en Colombie, de décembre à mars, et en juillet-août, ce sont les meilleures périodes pour y aller.


Quel budget ? 

Avion : Entre 800 et 1000€ aller-retour. En ce qui concerne les vols intérieurs ils ne sont vraiment pas chers. Privilégiez Avianca aux compagnies low-cost. Les prix étaient assez élevés en décembre car c’est la période des vacances pour les colombiens, mais le reste de l’année vous trouverez facilement des billets à 50€ par personne.

Logement : Pour les logements, nous avons uniquement dormi dans des hôtels pour plus de sécurité. Comptez 40€ la nuit par personne avec petit-déjeuner inclus dans un hôtel tout confort. 

Restauration : On a mangé au restaurant midi et soir. Les prix varient selon les régions, ça peut être très bas dans les zones rurales, comme la vallée du café ou les petits villages (8€ un plat), et plus cher dans les grandes villes comme Medellin et Carthagène (15€ un plat). 


Quel itinéraire ? 

Nous sommes partis 12 jours. On changeait de région tous les 3 jours. Comme c’est un pays super grand et montagneux, les distances sont longues et les routes sinueuses. On peut mettre des heures de route pour se rendre d’une région à une autre contre quelques minutes en avion. Si vous restez plus de temps sur place vous pouvez vous déplacer en bus, ce moyen de transport est super bien développé en Colombie et vraiment bon marché, vous pouvez réserver vos billets sur ce site. Pour les trajets en avion, on est passés par Avianca, la compagnie nationale, les vols ont souvent du retard mais globalement on était assez satisfaits.


Jour 1 à 3 : La région du café et la vallée de Cocora

Après avoir atterrit à Bogota, on a pris un vol interne Bogota > Pereira (40min de vol) pour se rendre dans la région du café. (On a choisi de faire l’impasse sur Bogota, par manque de temps et aussi car nous avons eu des avis mitigés). 


On avait demandé à notre hôtel de nous envoyer un taxi pour nous récupérer directement à l’aéroport, notre hôtel étant à Salento. Comptez 40 min de voiture de Pereira à Salento. 

Salento est la point de repère de la région du café. C’est un village coloré, perché à 1900m d’altitude. Nous avons dormi à l’hôtel Mirador de Cocora, qui a une vue sublime sur la vallée et la cordillère des Andes en fond. La région est magnifique, ici par de grande ville, la nature est omniprésente ! Les villages sont enclavés entre les vallées verdoyantes, et les plantations de café.

Hotel Mirador de Cocora

  • Découvrir la vallée de Cocora

Le premier jour on a visité la fameuse Vallée de Cocora, où vous pouvez voir des centaines de palmiers de cire (arbre national de la Colombie) dans une vallée verdoyante. Certains palmiers atteignent 60m de hauteur. Ici on a fait une randonnée à travers la vallée, il faut compter 2h pour faire le tour. 

Pour s’y rendre, il faut emprunter une Jeep Willis, sur la place de Salento. Les Jeeps partent dès qu’elles sont remplies et font des allers retour entre Salento et Cocora. Il faut compter 25 min de trajet. Il y a un marche pied à l’arrière et vous pouvez faire le trajet debout en vous accrochant, c’était assez drôle ! Les colombiens conduisent comme des fous donc accrochez-vous bien 😉 

  • Visiter une finca de café 

Le deuxième jour, on a visité une finca de café éco-résponsable, merci à Alexandra de chez Miles to Go pour la trouvaille.
Dans cette région, une des activités touristiques est de visiter une finca de café (une ferme) et il y a beaucoup de choix. On voulait à tout prix éviter la visite ultra touristique, proposée en plusieurs langues et groupée…
Alexandra nous a trouvé une toute petite finca familiale : la Reserva Sacha Mama, tenue par Pedro, sa femme et ses 2 filles.
Ils nous ont accueilli directement chez eux, ils sont venus nous chercher à l’hôtel le matin, nous ont fait découvrir leur maison, leur très grand jardin (ou plutôt jungle) où ils ont planté différentes espèces de plantes il y a 20 ans pour re créer une biodiversité et où ils laissent pousser le café naturellement, sans faire de mono-culture. 
C’était une journée passionnante, on a pu voir la fabrication artisanale du café, en petite quantité, de l’arbre à la tasse. 
Ils nous ont ensuite préparé un repas végétarien, on a fait notre café puis nous sommes rentrés. 
Si vous venez à Salento je vous conseille vivement de passer une journée à la finca Sacha Mama, c’était une des plus belles expériences de ma vie.

Il faut compter 30€ par personne.

La vue depuis leur salon (sans fenêtres)


Jour 4 à 6 : Medellín

Direction Medellin en bus ! il faut compter 4h environ et 10€ par personne. A la base on comptait se rendre à Medellin en taxi, mais un taxi nous a conseillé de prendre un bus (plus pratique et beaucoup moins cher) et nous a proposé de nous réserver nos billets. Les colombiens sont hyper serviables.
Direction la gare de bus de Pereira, on prend le bus avec la compagnie Flota Occidental pour un trajet direct Pereira-Medellin.
Le trajet était sportif… on comprends mieux pourquoi ils nous distribuent des sacs à vomi avant de prendre la route. Pendant 4h on roule sur des routes de montagne, les colombiens conduisent comme des fous, c’était 4h de virages et de bosses… Mon chéri qui est malade en voiture a vomi, le pauvre c’était vraiment l’enfer pour lui 😅.

A Medellin on a dormi à l’hôtel Atton El Tesoro situé dans le quartier luxueux du Poblado. Je vous le conseille, c’était top ! 

  • Faire une visite guidée de Medellin 

Medellin est une très grande ville (382 km²) ! Pour gagner du temps et pour que ça soit plus simple on a choisi de faire une visite avec un guide. On s’y prend un peu tard, on trouve une guide française expat à Medellin qui propose des visites guidées. Heureusement elle est dispo, et restera avec nous ces 2 jours dans la région de Medellin pour nous faire découvrir la ville et les alentours.

Je vous conseille vraiment de passer par Cathy de chez Kaanas Travel si vous souhaitez faire une visite guidée à Medellin ! Elle est ADORABLE ! Elle connait très bien Medellin, parle espagnol couramment, et pratique un tourisme responsable, en incluant au maximum dans ses tours des locaux, pour les faire travailler.
Elle nous a récupéré à l’hôtel le matin, puis on a tout fait en transports en commun, les transports sont super propres à Medellin et hyper sécurisés. Les habitants sont tellement fiers d’avoir le métro (la seule ville a en avoir un en Colombie), qu’ils sont vraiment respectueux (le métro est aérien). La ville est super bien desservie : métro, tram, et téléphériques pour les quartiers pauvres les plus reculés (situés dans les hauteurs). 

Au programme de cette journée : 

  • Visite de la Comuna 13 et déjeuner chez l’habitant
  • Visite du quartier populaire de la Sierra avec un habitant du quartier
  • Visite du musée “Casa de la Mémoria” 
  • Découverte du centre ville et des sculptures de la “Plaza Botero”

Tag représentatif de l’opération “Orion” de 2002, marquant le début de la métamorphose de ce quartier. Les colibris représentent les hélicoptères de l’armée qui tiraient sur le quartier

  • Guatapé Piedra del Penol : 

Pour cette deuxième journée direction Guatapé à 2h de Medellin. Là encore c’est Cathy qui s’est occupée de tout, elle est venue nous récupérer à l’hôtel et nous a déposé le soir. Un plaisir de se faire guider haha. 

On commence la journée par la montée de la Piedra del Penol, un rocher de 220m de haut qui offre une superbe vue sur le lac de Guatapé et ses îlots. Mais avant il faut monter 700 marches… Comment vous dire… C’était dur, surtout qu’on se trouve en altitude donc on a vite le souffle coupé. Regardez cette jolie vue ♥

On rejoint ensuite le village de Guatapé pour déjeuner. Le village est magnifique, toutes les maisons sont colorées et sont décorées de fresques en relief (zocalos).

 


JOUR 7 à 9 : Carthagène et les îles Rosario

Après Medellin direction Carthagène. Cette fois-ci on a opté pour l’avion, 45min de vol contre 12h de voiture !
Changement d’ambiance, il fait beaucoup plus chaud (30 degrés) et c’est BEAUCOUP plus touristique, la côte Caribéenne étant plus touristique que le reste du pays. 

  • Découvrir Carthagène 

Pour visiter Carthagène il suffit de se perdre dans la vieille ville, entre les remparts.
Il y fait bon vivre, la ville est magnifique, les bâtiments au style colonial sont tous plus beaux les uns que les autres. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

On s’est principalement baladés dans les ruelles autour de la plaza Bolivar et dans le quartier Getsemani, connu pour son street art. 
C’est une ville festive, assez animée le soir, il y a de la musique partout, les colombiens se retrouvent sur les places de la ville où il est possible de manger sur le pouce (il y a des stands de restauration ambulante un peu partout). 

Je vous conseille d’admirer le coucher de soleil depuis la terrasse de l’hôtel Movich.

Deux bons restaurants :
Maria 
Arrabacas (c’est un nouveau restaurant, je ne l’ai pas trouvé sur Internet. Il se trouve dans la Calle San Juan)

Je vous conseille de dormir à l’hôtel Casa La Factoria, un petit hôtel intimiste situé en plein centre. La décoration est juste canon, il y a une piscine intérieure et une sur la terrasse au dernier étage. Le personnel est adorable et aux petits soins.

Hotel Casa La Factoria

  • Découvrir les Islas Rosario 

Même si c’est la mer des Caraïbes, les plages de Carthagène ne sont pas jolies du tout !
Il vaut mieux prendre le large et se diriger vers les Islas Del Rosario à 1h de bateau.
Malheureusement ces îles sont très prisées et le peu de plages disponibles sont bondées, ce qui enlève tout charme aux lieux.
On avait vu des photos de la plage bondée, ce qui nous a refroidi, donc on a choisi de louer un bateau privé avec skipper pour la journée. Ce qui nous a permis de découvrir des plages plus tranquilles, et de déjeuner dans un petit restaurant typique sur une ile quasi déserte. Au final c’était une journée parfaite où nous n’avons croisé aucun touriste. 

On est passés par la société BOATS4U, il faut compter 90€ par personne pour un bateau de 6, c’est cher mais c’est le prix de la tranquillité.


JOUR 10 à 12 : Santa Marta, Minca, et le parc Tayrona

Direction Santa Marta pour nos 3 derniers jours. On s’y rend en voiture (on avait réservé un van auprès de notre hôtel), il faut compter 3h de route.
Santa Marta n’a rien de spécial en soit, la ville n’est pas très jolie, un peu craignos le soir. C’est la plus grande ville aux alentours du Parc National Tayrona, c’est ici que sont regroupés les hôtels, restaurants et c’est le point de départ pour le parc. 

A Santa Marta, on a dormi à l’hôtel Perla Suites, très confortable.

Je vous conseille un très bon restaurant où on a mangé des spécialités colombiennes revisitées : tacos, arepas, ceviché… Restaurant Lulo

  • Découvrir Minca, village au pied de la Sierra Nevada

On s’éloigne de Santa Marta pour rejoindre les hauteurs et la nature, il faut compter 45min de route de Santa Marta à Minca, c’est un tout petit village au pied du massif de la Sierra Nevada, le village en soit n’a pas d’intérêt. C’est le point de départ vers de multiples cascades où les baignades sont possibles et des hébergements situés plus en hauteur (des eco-hostel essentiellement).

A Minca vous pouvez louer une moto taxi, qui vous emmènera soit à votre eco-hostel, soit à une cascade. Vous pouvez aussi y aller à pied mais c’est tellement grand qu’il faudrait marcher des heures. 

On choisi donc de faire un premier arrêt à la cascade Marinka, le trajet en moto est épique, on traverse la forêt par des chemins en terre, bossus et sans casque évidemment, on a bien rigolé.
On se baigne et on pique-nique ici (il y a une petite cabane à disposition des voyageurs pour pique-niquer, et il y a même des toilettes), prévoyez l’anti moustique ! 

Après la baignade on retourne au bord du chemin où nos moto taxis nous attendaient (on leur avait donné une heure pour venir nous récupérer), on s’enfonce un peu plus dans les hauteurs de la Sierra direction La Casa Elemento et leurs fameux hamacs suspendus. 

La Casa Elemento est une auberge perchée dans les hauteurs de la Sierra, le lieu est hyper paisible, il y a de grands hamacs avec vue sur la forêt, on y est allés juste pour boire un verre mais on aurait aimé y rester dormir. Si vous en avez la possibilité je vous le conseille, c’est beaucoup plus authentique que Santa Marta, par contre vous êtes coupés du monde, il faut compter 45min de taxi de Santa Marta à Minca, et 45min supplémentaires de moto taxi jusqu’à l’hôtel. Ca fait une trotte pour retourner à la civilisation (et il n’y a pas de wifi haha, déconnexion assurée).

  • Découvrir le parc national Tayrona

On fini notre voyage en beauté, direction le Parc National Tayrona pour notre dernier jour.

On s’y rend en bus depuis Santa Marta où il y a des départs toutes les 15 min (il faut compter 1h de route). On a pris le bus à 7h pour arriver au parc à l’ouverture.

Un conseil : réservez votre billet à l’avance sur le site du parc. Nous avions pris nos billets la veille et heureusement ! Il y avait une queue monstre à l’entrée pour l’achat des billets, on y est arrivés à l’ouverture et toutes les places avaient déjà été vendues (l’entrée du parc est limitée à 6900 personnes par jour). Donc oui il y avait 6900 personnes ce jour là… 

Le parc est connu pour ses plages paradisiaques et sa végétation luxuriante. Il est immense ! Il faut marcher des heures pour se rendre aux plages, pour les plus fainéants vous pouvez faire la balade à cheval à l’entrée du parc pour vous rendre aux plages, ce que nous avons fait 😅 
On arrive à la plage la plus connue Cabo San Juan, à cette période de l’année et avec 6900 personnes dans le parc elle était bondée… Ce n’était pas du tout agréable, du coup on a continué de marcher pour rejoindre les plages juste après Cabo San Juan, beaucoup plus tranquilles.  

 


C’est la fin de ce voyage de folie ! On a pris un avion de Santa Marta à Bogota pour prendre notre vol pour la France. On rentre avec des étoiles plein les yeux et de jolis souvenirs en tête, la Colombie fait partie de mes plus beaux voyages… Et je rêve déjà d’y retourner pour visiter le reste du pays car il y a bien d’autres merveilles à découvrir. En tout cas j’espère vous avoir donné envie d’y aller, j’attends vos retours en commentaires ♡

 

11 Commentaires

  1. 14/01/2019 / 11 h 30 min

    Merci pour cet article ! J’y vais environ 18 jours en mai et ton itinéraire me semble juste parfait 🙂 Tes photos sont sublimes j’ai vraiment hâte !!

    • Cynthia
      Auteur
      15/01/2019 / 23 h 30 min

      Super !! En 18 jours tu pourras même te permettre de faire un peu plus que là… Le trek de la citée perdue a l’air génial !

      • 28/04/2019 / 18 h 17 min

        Oui ça a l’air chouette la Cité perdue ! Mais pas sûr qu’on ait le temps quand même, c’est si grand ce pays !
        J’ai quelques questions concernant Salento : la visite de la plantation de café t’a-t-elle pris réellement toute la journée ? Peux-tu également me dire combien de temps au total t’as pris la visite de la vallée, A/R Salento ?
        Merci d’avance pour ton aide !

        • Cynthia
          Auteur
          15/05/2019 / 15 h 27 min

          Hello Leslie,
          La visite de la plantation de café nous a pris une bonne partie de la journée, car le propriétaire est venu nous récupérer à 9h à l’hôtel, puis nous y a ramené vers 15h. Ça te laisse le reste de l’après-midi pour faire autre chose.
          Pour la visite de la vallée de Cocora, ça dépend si tu fais une balade ou non. Il y a 20min de trajet pour y aller, puis nous sommes restés 2h sur place en prenant notre temps et en faisant une bonne marche 🙂

  2. Régina
    14/01/2019 / 17 h 54 min

    Bonjour
    J’ai beaucoup aimé vos commentaires et vos photos. Mon fils y est actuellement. Il est parti du 4 au 24 janvier et là il est parti il y a 2 h faire le trek chez les indiens et ce pour 4 jours. Donc pas de réseau donc pas de nouvelles pendant 4 jours. D’ailleurs il vous suit sur Insta et a fait exactement le même parcours que vous sauf que lui reste 3 semaines. Et il me semble qu’il a pris le même guide que vous pour Medellín…. Nous avons reçu à peu près les mêmes photos que vous avez postées. Hier je l’ai au tél et il m’a dit que c’était un voyage incroyable. Donc je pense qu’il se régale. Merci pour vos commentaires et jolies photos.
    Régina

    • Cynthia
      Auteur
      15/01/2019 / 23 h 29 min

      Bonjour Régina,
      Je vous remercie pour votre commentaire 🙂
      Il est parti faire le trek de la cité perdue ?
      Quelle chance ! Il va se régaler…
      Belle soirée
      Cynthia

  3. 15/01/2019 / 17 h 06 min

    Des photos magnifiques qui donnent envie d’évasion!

    • Cynthia
      Auteur
      15/01/2019 / 23 h 29 min

      Merci 🙂

  4. Sylvie
    26/02/2019 / 12 h 14 min

    Je découvre de très belles destinations au fil des billets de ce blog. Tes articles me donnent envie de faire le tour du monde. Je te remercie de partager avec nous tes expériences.

  5. Huguet
    10/05/2019 / 12 h 57 min

    Hello Cynthia ! 🙂
    Nous avons réservé 2 jours avec Cathy, nous avons vraiment hâte de visiter Medellin avec elle.
    Vous aviez payé la totalité de la prestation en avance ? Elle nous demande l’argent et les photocopies de passeport.

    Pouvez-vous nous confirmer que c’est normal et que tout est ok ?

    Merci, en tout cas super article !! Il nous a bien aidé !
    On part en août !

    Super blog

    Marion

    • Cynthia
      Auteur
      15/05/2019 / 15 h 24 min

      Hello Marion,
      Merci pour ton message 🙂
      Tu peux réserver sans soucis avec Cathy, c’est une personne sérieuse !
      Nous n’avions pas payé la prestation à l’avance car nous avons réservé la veille pour le lendemain, mais j’imagine que c’est comme ça qu’elle procède d’habitude 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.