Road trip en Norvège

Comme chaque année pendant les ponts du mois de mai, nous partons en famille faire un road trip en Europe. Après l’Ecosse l’année dernière, cette fois-ci, direction la Norvège ! Du Sud, plus précisément, connue pour la beauté de ses fjords.

Infos pratiques

Quand partir ? La meilleur période pour partir en Norvège dans la région des fjords, est la période estivale qui s’étend de mai à août. Je vous dirais que l’idéal serait de partir en juillet/août, pour être sûr d’avoir beau temps. Nous sommes partis début mai, et c’était un peu trop tôt à mon goût, car même si nous avons été chanceux avec la météo, nous avons malgré tout dû faire l’impasse sur certaines activités, routes incontournables à voir, randonnées etc à cause de la neige encore trop présente dans certaines régions, notamment en altitude.
La monnaie :
La monnaie est la couronne norvégienne, le NOK. 1€ = 10 NOK. 
Téléphone :
La Norvège fait partie de l’Union Européenne, vous bénéficiez donc du même forfait qu’en France.
Visa : Pas besoin de visa pour nous européens, la carte d’identité suffit. 
La langue :
Ici, tout le monde parle anglais, ce qui est bien pratique !
Qu’est ce qu’un fjord : Un fjord est un bras de mer étroit, aux côtés escarpés, et qui s’avance dans les terres sur plusieurs kilomètres.

Budget

Avion : Nous sommes partis avec Norwegian, compagnie low cost norvégienne. Je vous la conseille fortement ! Je n’ai jamais vu une compagnie aussi ponctuelle et efficace ! Nous sommes partis en avance à l’aller et au retour, et à chaque fois les débarquements étaient super rapides. Ça change de Ryanair ! Nous avons payés 200€ par personne A/R.
Hôtels : Comme nous étions 6, nous sommes passés par Airbnb pour réserver nos logements. On s’est fait plaisir sur ce point là en réservant de jolies maisons avec bains nordiques, brasero etc… Nous avons payé en moyenne 50€ la nuit par personne.
Voiture : Nous somme passés par Budget pour la location de la voiture que nous avons récupéré à l’aéroport de Bergen, la location d’un véhicule 7 places pour 11 jours a coûté 900€.
Restauration : Ce n’est pas une légende… La vie en Norvège coût TRÈS cher, on ne s’attendait réellement pas à ça, c’est le point négatif du voyage. En Ecosse on avait pu se faire plaisir en allant au restaurant tous les jours midi et soir, en Norvège c’était juste impossible… Le salaire moyen norvégien étant de 5000€, le salaire minimum 3000€, les prix sont proportionnels. Ce qui parait être un prix normal pour eux est très cher pour nous. Par exemple : pack de 6 bières : 22€, bouteille de vin la moins chère au restaurant : 30€, dessert au restaurant : 15€, poisson/viande 40€… Nous avons donc privilégié les repas à la maison le soir, mais là aussi les prix des supermarchés sont beaucoup plus élevés qu’en France… Il faut donc partir en connaissance de cause. Pour le midi, afin de ne pas perdre trop de temps nous nous arrêtions principalement dans les stations services, qui ont toutes une partie snack (comme en Islande). Alors c’est essentiellement de la malbouffe (hot-dog, burgers, mozzarella sticks etc…) mais ça faisait l’affaire.


Conduire en Norvège

Les routes sont en très bon état, il y a peu d’autoroutes, beaucoup de virages et de tunnels. Nous somme même passés par le tunnel le plus long du monde, le tunnel de Lærdal qui atteint le record de 25 km ! Petite particularité qu’on ne voit qu’en Norvège, les routes sont très souvent coupées par un fjord, et il n’y a pas d’autres moyens de le contourner que de le traverser en bateau. Les norvégiens sont très bien organisés pour ça ! On appréhendait ce côté-là, pensant que ça allait nous faire perdre beaucoup de temps sur nos trajets, mais pour le coup on a été surpris de la rapidité d’embarquement et de débarquement du bateau. Quand on arrive à un passage où la route est coupée par un fjord, il suffit juste de faire la queue et d’attendre que le ferry arrive. En général il y en a un toutes les 20 minutes. Un agent passe dans les files de voitures pour le règlement de la traversée, que vous pouvez payer en espèces ou en CB.

Notre itinéraire


Jour 1 & 2 : Bergen

On a commencé notre voyage par la deuxième plus grande ville de Norvège (après Oslo) : Bergen ! Ville portuaire, surnommée ville de la pluie. Voici ce que nous avons pu visiter durant ces 2 jours :

  • Quartier de Bryggen : ce quartier est classé au patrimoine culturel de l’UNESCO, situé sur les quais, il est entièrement composé de maisons en bois, même le sol est en bois ! Aujourd’hui ce quartier regroupe surtout des boutiques de souvenirs, mais c’est un incontournable de la ville.
  • Le marché aux poissons – Fisketorget  : Situé sur le port, il se compose de plusieurs stands proposant la pêche du jour. Vous avez la possibilité de déjeuner sur place.
  • Le funiculaire – Ulriken : il vous emmènera sur les hauteurs de Bergen, directement dans la forêt ! C’est ce qu’on a beaucoup apprécié à Bergen, sa proximité avec la nature et à la fois sa modernité. Une fois en haut vous avez un joli panorama sur la ville, puis vous avez la possibilité de faire des randonnées et du canoë sur un des lacs.
  • Le quartier de Nordnes : Un joli quartier résidentiel aux rues pavées et aux maisons colorées. Nous avons adoré nous perdre dans ces ruelles pour faire de jolies photos…

Pour résumer, nous avons beaucoup apprécié Bergen ! C’est une ville à taille humaine, chaleureuse et où il y fait bon vivre. Nous avons tout visité à pieds.

Quelques bonnes adresses :

  • Colonianen Litteraturhuset : Nous avons beaucoup apprécié notre déjeuner dans ce restaurant chaleureux, je vous conseille particulièrement les eggs Benedict au saumon !
  • Zupperia : Nous avons dîné ici le dernier soir de notre voyage, et tout était très bon ! J’ai encore mangé du saumon… Haha il n’y a pas à dire le saumon norvégien est le meilleur de tous !

Où dormir à Bergen ? 
Voici le lien de notre Airbnb, appartement en duplex avec vue mer, très bien situé

bergen-norvege

bergen-bryggen


Jour 3 : Flam & Undredal

Troisième jour : On quitte la ville pour se perdre dans la Norvège authentique, nature, celle qu’on était venus chercher… On commence par la région de Flam, puis nous passerons la nuit à Undredal.

Sur la route nous avons fait plusieurs arrêts :

  • Tvindefossen : Une cascade de 150 m de hauteur, facilement accessible depuis la route, ça vaut le coup d’œil…
  • Stalheim : Petit village en hauteur, on vient surtout ici pour apprécier la vue en descendant du village sur la vallée… Une jolie route en virages à sens unique qui traverse la montagne, pause photo obligatoire !
  • Gudvangen : Tout petit village situé au bout du Nærøyfjord, fjord le plus étroit du monde, sur certaines portions il ne fait que 250 m de largeur !  On s’est arrêtés ici pour déjeuner au seul restaurant du coin, une cafétéria pas top… On apprécie la superbe vue sur le fjord… Vous avez aussi la possibilité de faire du canoë.

Nærøyfjord

  • Ligne de train Flamsbana

Nous reprenons la route après notre arrêt à Gudvangen en direction de Flam. La ville en elle-même n’a rien de rare, il y a beaucoup d’hôtels et de constructions récentes sans charme. C’est pour cela que nous avons préféré dormir un peu plus loin dans un petit coin de paradis dont je vous parle un peu plus bas.

Nous somme surtout venus ici pour découvrir la ligne de train Flamsbana, nommée voyage en train le plus incroyable du monde par le Lonely Planet en 2014. C’est un petit train qui traverse les montagnes sur 20 km, il relie les villes de Flam et Myrdal, et le trajet dure 1h aller/retour. On découvre de magnifiques paysages au travers de la vallée, des maisons perchées, une cascade impressionnante, pour finir par Myrdal, un village niché en haut de la montagne, où nous sommes accueillis par une tempête de neige alors qu’il faisait beau en bas ^^

Je dirais que la balade vaut le détour, mais le prix du billet est clairement démesuré : comptez 60€ par personne ! Rien que ça… J’avoue que ça nous a laissé un léger gout amer. Bienvenue en Norvège!

  • Undredal : petit paradis sur Terre

En fin de journée on prend la direction du petit village d’Undredal où nous passerons la nuit. Un village niché au cœur du Nærøyfjord, qui compte plus de chèvres que d’habitants ^^ On est clairement émerveillés face à la beauté des lieux. Un joli village aux maisons en bois, toutes colorées et une église en bois debout, la plus petite de Norvège ! Nous étions complètement seuls, ce qui ajoutait d’autant plus de magie.

Sachez qu’il n’y a qu’un seul restaurant à Undredal, et qu’à cette période de l’année il était fermé. Il faut donc prévoir de quoi manger car la supérette était elle aussi fermée ^^

Où dormir à Undredal ?
Voici le lien de notre logement à Undredal


Jour 4 : Sogndal

Nous quittons ce petit paradis pour continuer notre route, et nous finirons par Sogndal pour la nuit.

Voici les différents points d’intérêts sur la route :

  • Otternes 

Otternes est un petit village perché au-dessus du fjord de Sognefjord. Le lieu est tout simplement féerique ! La vue sur le fjord est incroyable, on en avait le souffle coupé… Ici sont regroupées plusieurs fermes datant du 17ème siècle, abandonnées aujourd’hui. C’est un véritable musée à ciel ouvert, on peut visiter les maisons qui ont été laissées telles quelles, avec encore de la décoration à l’intérieur. C’est un incontournable si vous passez par là.

fjord-norvege

 

  • Plateforme Stegastein 

Stegastein est un point de vue à flan de montagne. C’est une plateforme en bois qui s’avance dans le vide, où on a une magnifique vue sur le fjord. Pour y arriver il faut partir d’Aurland, et suivre une route étroite qui grimpe dans la montagne sur 15 km. Ça vaut le détour !

Nous nous sommes arrêtés pour déjeuner dans un petit restaurant/boulangerie à Aurland. Tout est fait maison, on a beaucoup apprécié la formule soupe + tartine… Ca change des hot-dogs … Marianne Bakeri & Kafé

  • Eglise en bois debout de Borgund 

En Norvège vous croiserez beaucoup de “Stavkirke”, autrement dit “église en bois debout”. C’est un style de construction typiquement norvégien. Ces églises, datant de l’époque de la Norvège médiévale, ont quasiment toutes été détruites, il n’en reste plus que 28 dans le pays et elles sont préservées par les habitants. Pour la plupart d’entre elles, il faut payer pour rentrer à l’intérieur. Elles ont la particularité d’être construites en bois, et les fondations sont faites de poteaux en bois à la verticale, d’où le nom “bois debout”.

Celle de Borgund est impressionnante, c’est l’une des plus belles du pays, les détails sont incroyables et sa couleur noire étonnante. Elle trône au milieu d’un cimetière, ce qui ajoute un côté mystérieux à la visite.

Si vous arrivez de Flam, vous passerez par Laerdal pour arriver à Borgund et passerez ainsi par le plus long tunnel du monde…

La vue de la plateforme

Où dormir à Sogndal ?

Nous nous sommes arrêtés à Sogndal car c’est la plus grande ville du coin, et les logements sont quasiment tous regroupés ici. Elle n’est pas réputée pour être très jolie, mais c’est une étape pratique pour s’arrêter faire des courses et passer la nuit.

Nous avons dormi dans cette maison joliment décorée dans le style scandinave, nous avons beaucoup apprécié le bain nordique chauffé au bois et sa jolie vue sur le lac. Il y avait aussi des canoës à disposition… Je vous conseille cette location si vous passez par là.

deco-chambre-scandinave


Jour 5&6 : Geirangerfjord

Après une nuit à Sogndal, direction le plus beau fjord de Norvège : Geirangerjford, où nous passerons deux jours.

En passant par la région des glaciers, on en a profité pour faire un arrêt au glacier Briksdalbreen.

  • Briksdalbreen 

Nous avons eu un coup de cœur pour cette visite ! Pour découvrir le glacier il faut marcher 45 minutes à travers un sentier qui traverse une jolie forêt, avec de belles cascades et rivière. La balade en elle même était magnifique. Puis on commence à apercevoir au loin la langue du glacier… Une fois arrivés devant, on est émerveillés, encore une fois on était seuls. On pouvait entendre le glacier craquer en haut de la montagne. Le glacier recule d’année en année, ici on aperçoit seulement une “langue”, puis un lac glacé bleu turquoise juste en dessous, qui est en fait dû à la fonte du glacier. Ça nous fait prendre conscience du réchauffement climatique… Le glacier fond à une vitesse alarmante, voici une photo qui date de 2012 pour que vous puissiez vous rendre compte du changement.

  • Geirangerfjord

Après cette pause sympathique on continue notre route vers Geiranger. Nous dormirons dans cette toute petite ville qui a une vue directe sur le fjord. Pour y arriver vous pouvez soit passer par la route, soit par l’eau. Nous avons dû opter pour la deuxième option car la route était fermée à cause de la météo. Nous avons donc pris le ferry à Hellesyt avec notre voiture, la traversée a duré 1h, ce qui nous a permis de découvrir le fjord autrement.

Pendant ces deux jours sur place nous avons principalement fait des randonnées et du canoë sur le fjord. Vous pouvez demander à l’office du tourisme un plan avec la liste des randonnées à faire dans le coin.

On a aussi pas mal profité de notre superbe maison avec jacuzzi et sauna… On s’est clairement fait plaisir pour nos deux jours ici. C’est l’une des plus belles maisons que j’ai pu voir dans ma vie !

Où dormir à Geiranger ?

Voilà le lien de notre location sur Geiranger


Jour 7 : Alesund

Après deux jours de repos, on reprend la route en direction d’Alesund, ville portuaire un peu plus au Nord. Pour être honnête, nous avons été assez déçus par cette étape, la ville n’a rien de rare, elle n’est pas spécialement jolie d’un point de vue architectural, sauf les quelques rues aux alentours du port et leurs bâtiments colorés…

On a quand même su trouver quelques points d’intérêts :

  • Prendre de la hauteur sur la colline d’Aksla

Ici vous avez un joli point de vue sur la ville. Pour y arriver il faut grimper un peu plus de 400 marches… Et oui cette vue se mérite ! Une fois au sommet on a un beau panorama sur la ville, qui a la particularité d’être construite en longueur sur des îlots.

  • Rouler jusqu’au phare d’Alnes sur l’île de Godoy

Nous avons voulu découvrir les alentours de la ville, et surtout retrouver la nature qui nous manquait déjà haha. Direction l’île de Godoy, accessible par la route depuis Alesund en 30 minutes. Encore une fois on est seuls au monde, on apprécie le calme, et on découvre la plage pour la première fois depuis notre séjour, sur la côte Atlantique.

 

On a profité d’être dans une grande ville pour dîner au restaurant… Bro, un restaurant atypique et une déco canon ! Il est situé dans le centre d’Alesund avec une jolie vue sur le port, c’est le seul endroit de la ville qui a beaucoup de charme. Nous avons mangé du poisson, pêché le matin même par les pêcheurs de la ville.

Où dormir à Alesund ?

Nous avons dormi un peu en retrait de la ville, dans une petite maison qui donnait sur un lac. J’avais trouvé cette maison sur Airbnb qui avait l’air très sympathique en apparence, mais qui était assez glauque en vrai haha je ne préfère pas vous partager le lien… En revanche ce logement a l’air top !


Jour 8 : Lom

On reprend la route direction Lom, petit village de montagne, aux portes du parc national Jotunheimen, reconnu pour ses paysages alternant vallées glaciaires et montagnes, un vrai paradis des randonneurs. Mais c’est aussi le point de départ de l’une des plus belles routes panoramiques du pays…

  • L’église en bois debout de Lom

Vous ne pourrez pas la rater, cette église est située en plein centre de la ville, c’est l’une des plus grandes du pays, et c’est la première que nous voyons dans les tons de bois clairs.

Juste à côté, il y a une boulangerie/pâtisserie assez renommée : Bakeriet i Lom, on a pu goûter quelques spécialités norvégiennes… Mention spéciale pour le cinnamon roll qui était délicieux.

  • La Sognefjellet 

Sognefjellet, ou la route 55 qui relie Lom à Gaupne. Longue de 108 km, on l’appelle aussi “la route sur le toit de la Norvège”, car c’est la plus haute route d’Europe du Nord, elle atteint 1400m d’altitude au point le plus haut… Et qui dit altitude dit neige ! La route est fermée une bonne partie de l’année, en général d’octobre à mai, et elle réouvre début mai. On a eu de la chance car elle venait à peine de ré ouvrir, seulement la journée, et restait fermée la nuit. On a pu vérifier l’état de la route sur ce site.

Au début de la route on traverse de jolies vallées, lacs, plaines…. puis plus on roule plus la végétation se fait rare. On découvre la neige petit à petit pour arriver au sommet où on a carrément l’impression d’être sur une autre planète ! C’est clairement un décor apocalyptique, il n’y a pas âme qui vive, tout est recouvert par la neige, le peu de végétation est brulé par le froid. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous. Certaines portions de la route sont entourées de parois de glace, pouvant atteindre plus de 10 mètres de hauteur ! C’était assez impressionnant à voir, on se rend compte qu’on est tout petits face à la nature…
Je pense que les paysages doivent être plus jolis en juillet/aout, quand la neige a bien fondue, laissant place à de grands lacs et une végétation plus vivante 🙂

route-55-lom-sognfjelletroute-panoramique-sognfjellet-norvege

Où dormir à Lom ?

Nous avions réservé cette jolie maison pour notre nuit sur Lom.


Jour 9 : Solvorn

  • Faire du canoë sur le lac Lovatnet

Nous avons eu un coup de coeur pour ce lac. C’est le plus beau lac que j’ai pu voir pendant notre séjour. Du fait de son emplacement au pied des glaciers, il a une couleur turquoise assez singulière. Il y a une route qui fait tout le tour du lac, nous l’avons empruntée pour s’arrêter au premier camping qui proposait la location de canoës.  Nous voilà partis pour 30 min de balade sur ces eaux transparentes et avec une vue incroyable ! On reprend la route, pour pousser un peu plus loin, puis on décide de prendre une route en terre qui sortait de la voie principale, pour se perdre un peu, et la surprise, on se retrouve sur une plage désertique avec un petit chalet et en arrière plan un sommet enneigé… magique !

 

  • Découvrir l’église d’Urnes, la plus ancienne du pays 

Cette église est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour y arriver on longe un énième fjord, le paysage est sublime… Ce coin est tellement paisible, on ne croise quasiment personne sur la route, et on aperçoit des phoques sortir leur tête de l’eau… Trop mignon !

urnes-eglise-boit-debout-norvege

Où dormir à Solvorn ?

Nous avions réservé cette maison pour notre nuit sur Solvorn. C’était une étape pour couper la route jusqu’à Bergen.


Jour 10 : Retour sur Bergen & départ

Après notre nuit à Solvorn on reprend la route pour Bergen, la boucle est bouclée… Nous dormirons à côté de l’aéroport pour prendre l’avion le lendemain.

On a eu un coup de coeur pour ce pays… Comme vous pouvez le voir à travers les photos, la région des fjords est sublime ! On repart avec des étoiles plein les yeux, ça fait du bien de voir un pays où la nature est si bien préservée.
Je vous partage la jolie vidéo qu’a fait mon chéri sur notre voyage…♡

1 Commentaire

  1. 01/08/2019 / 3 h 14 min

    De très belles photos et des paysages à couper le souffle. ça me donne très envie de découvrir la Norvège!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.