Découvrir la Costa Brava en 3 jours

Depuis qu’on habite à Perpignan, on en profite pour se faire des petits séjours réguliers en Espagne. La Costa Brava ne se situant qu’à 1h30 de route, on n’a pas trop tardé pour partir à sa découverte. L’avantage d’habiter juste à côté, c’est aussi de pouvoir y aller hors saison, et d’en profiter sans les touristes. On a passé 3 jours à parcourir la région, en dormant à deux endroits différents pour découvrir plusieurs zones. Je vous détaille notre itinéraire et nos coups de coeur.

 



Le restaurant Cap Sa Sal & la crique d’Aiguafreda

Après une petite heure de route, on commence notre découverte en prenant une pause dans ce restaurant installé en extérieur, au milieu d’une pinède surplombant la mer. Je vous conseille de réserver pour être sûrs d’avoir une place car le restaurant est assez prisé. Après le repas on s’est posé à la crique Aiguafreda, située en contrebas, puis on a longé une partie du sentier du littoral.


Le village de Peratallada

Le village est situé à quelques minutes de la côte, sur les hauteurs. C’est un village au charme fou, entièrement pavé et aux façades en pierre. Dans certaines rues j’avais l’impression d’être au coeur du Maroc. Je vous conseille de vous y balader, et de réserver au restaurant Candelaria.


Aiguablava & son hôtel

Hôtel aiguablava

On y a séjourné une nuit. C’est un petit hôtel installé dans une vieille bâtisse eau coeur du petit quartier de pêcheurs d’Aiguablava. Les chambres ont chacune une petite terrasse qui surplombe la plagette située en contrebas. On a adoré notre petit séjour ici, le petit-déjeuner sur la terrasse, et se balader dans les ruelles aux alentours de l’hôtel.

 


Begur, le centre historique & les alentours

A quelques minutes de l’hôtel se trouve la ville de Begur, là aussi on est tombé sous le charme de cette ville authentique. La lumière était sublime en fin de journée. On a dîné au restaurant Carbo, situé dans une vieille bâtisse, avec un joli patio intimiste. Ils sont spécialisés en viande grillée et riz catalans, je vous conseille un de mes plats préférés “arroz cramat”, un riz qui cuit assez longtemps sur feu vif dans un poêlon, ce qui lui donne un gout caramélisé, un délice.


Cala illa roja & le camino de ronda

Plage incontournable de la région, cette crique est une petite pépite (attention c’est une plage naturiste, comme beaucoup dans le coin). A cette période de l’année il n’y avait vraiment pas grand monde, ce qui  nous a permis d’en profiter pleinement. La caractéristique de cette plage est ce grand îlot rocheux entouré d’eaux cristallines, qui nous offre un paysage splendide.

 

Pour accéder à cette plage il faut longer le “camino de ronda”, un sentier qui suit le littoral et qui à lui seul en vaut la peine, tant la vue est sublime.


Platja Fonda

Pas très loin de notre hôtel, on s’est posé quelques heures sur cette sublime crique qui me fait penser aux calanques de Marseille. C’est un petit bijou bien caché et préservé, encore une fois on a été surpris du peu de monde qui occupait la plage.


Cala Sa Tuna

En quittant notre hôtel, on a fait un arrêt pour déjeuner dans ce petit village de pêcheurs pittoresque. C’est tout petit, il y a quelques rues, une petite plage et 3 restaurants. Je vous conseille de déjeuner en terrasse du restaurant sa tuna pour des petites tapas avec la plus jolie des vues.

 

 


Calella de Palafrugell

On descend un peu plus au Sud pour découvrir le joli village de Palafrugell, un village de pêcheurs aux maisons blanches et aux ruelles pittoresques. Ici on a simplement flâné dans les rues et en bord de mer. Comme toujours, mon oeil est attiré par les petits balcons et jardins joliment aménagés, et chargés de plantes.


L’hôtel Santa Marta et la plage Santa Cristina

Changement d’hôtel, on descend un peu plus au Sud pour se rapprocher du jardin botanique Marimurtra que je voulais visiter depuis un moment (grosse déception il était fermé le jour ou nous voulions le visiter car privatisé pour un mariage)

On a adoré l’emplacement de cet hôtel, côté bâtisse il n’a rien d’exceptionnel, c’est malheureusement un vieux bâtiment avec beaucoup d’étages ce qui dénature le paysage… Mais, il est parfaitement situé puisque toutes les chambres donnent sur la mer littéralement et cette partie de la plage est privatisée pour l’hôtel.

Cala Sa Boadella

On a terminé notre séjour par  une journée dans cette petite crique tranquille, ici aussi on était seuls au monde à cette période. On a adoré cette plage et son environnement sauvage.

J’espère que cet article vous aura plu et vous donnera envie de découvrir la Costa Brava version pittoresque et au charme préservé. Je vous conseille d’éviter la haute saison car ces lieux sont certainement pris d’assaut par les touristes ce qui les rendent moins agréables… Les périodes de Juin et Septembre sont parfaites pour en profiter pleinement. N’hésitez pas à me faire part de vos retours en commentaires 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.